Nul ne le soulignera suffisamment, se montrer sexy n’a jamais signifié flirter avec la vulgarité, bien au contraire. Une moue à peine esquissée et un regard pétillant, voire malicieux, peuvent s’avérer bien plus aguichants et attrayants que des attitudes libertines. Tout est dans la nuance, n’oubliez jamais qu’un shooting photo doit vous représenter, tout en faisant passer un message qui ne devra pas souffrir de la moindre ambiguïté. C’est  indéniablement et d’autant le cas quand il s’agit de laisser dégager de soi une version aussi personnelle que celle-ci.

Il en va de même pour les vêtements car dénuder une épaule, laisser entrevoir une jambe fuselée, voire l’échancrure alléchante d’un décolleté ne sous-entend pas que pour autant l’on doive se mettre à nu… mis à part au figuré. Peu importe que vous soyez grande et élancée, petite ou rondouillette, avec une chevelure des plus abondante plutôt que la tête rasée, tout est affaire de posture et de bienséance.

 Le charme et la séduction peuvent se trouver dans la retenue en s’y abandonnant.

Tout un art penserez-vous, en effet mais qui ne dépend que de vous-même et de la personne qui vous guidera, en l’occurrence Philippe, le maître de ces lieux. C’est une véritable célébration à laquelle vous allez participer, celle qui révèlera votre beauté cachée tout autant que celle que vous souhaiterez dévoiler. Optez pour des vêtements qui vous correspondent avant tout, mais pas à cette image que d’aucun côtoient chaque jour que Dieu fait : dépassez-vous, libérez-vous et offrez-vous !
Passons donc aux choses sérieuses, à présent que vous avez bien pigé le pourquoi du comment de la chose. Allez-vous opter pour un déshabillé des plus affriolants ou choisir cet ensemble coquin, qui en dit bien plus qu’il ne devrait mais sans trop en faire. That is a question !!! Un long fourreau bien moulant, laissant juste entre-apercevoir certaines parties de votre corps, peut se montrer plus éloquent et sexy qu’un mince bandeau de tissu ne masquant que l’intimité de son anatomie.

Ceci dit personne ne réfutera le fait que vous pouvez opter pour un dénudé quasi intégral, là aussi tout dépendra de la façon dont vous le présenterez à la galerie. Aussi que vous optiez pour le minimalisme en la matière, sachez que découvrir le moins possible de soi peut être tout aussi prometteur. Une large échancrure dans le dos par exemple, si l’on revient à la robe faussement traditionnelle, si elle se prolonge jusqu’à frôler une superbe croupe peut se montrer des plus appétissant.

La séduction ne s’invente pas elle se vit et, en l’occurrence, peut tout autant se laisser entrevoir que s’étaler sous les projecteurs. Sachez tenter mais sans vous donner à tout venant, promettre mais sans vous engager, encore une fois tout est dans la nuance, pigez le truc et c’est le top assuré. Soyez un beau gâteau, sucré juste comme pour ne pas friser l’écœurement, enrobé mais pas trop histoire de ne pas risquer l’indigestion, coloré et sobre à la fois afin de provoquer la tentation plutôt que la lubricité.
Mais revenons sur terre, pour aborder le côté pratique que depuis tout à l’heure vous attendez sans l’obtenir… qui vous est suggéré sans pour autant vous être offert sur un plateau. Si vous saisissez le distinguo, vous avez tout compris !!! Promettre n’est pas donner, c’est dans l’espoir de ce qui vous attend que se trouve l’intention, celle que vous allez présenter à la personne que vous comptez rendre dingue. Partant de là, maintenant que vous voici bien imprégnée par le concept,  nous dirons que tout est possible ou peu s’en faut.

Vous pouvez tout à fait vous la jouer vamp style vintage, avec boa et long collier de perles (songez à cette robe follement sage) voire vous harnacher de cuir… Gavroche ou Titi parisien, avec une casquette et des bretelles qui remplaceront le haut que vous avez sottement oublié d’enfiler… tout simplement vêtue d’un drap, négligemment jeté sur vos formes sculpturales comme pour un tableau croqué à la façon Botticelli… ou carrément annoncer la couleur, en posant avec des dessous coquins, suggestifs et aguichants au possible, genre guêpière et bas résilles, qui ne masqueront pas grand-chose de votre anatomie.

Qu’importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse, mais ne négligez pas pour autant le maquillage, qui doit être en total accord avec la tenue que vous avez adoptée : osez l’outrance si elle est de bon ton, la retenue tant que ce n’est pas destiné à vous cacher, la nudité sans pour autant qu’elle soit intégrale. Vous êtes belle et désirable, si vous en êtes persuadée cela se reflètera dans l’objectif, jaillira de la moindre parcelle de votre peau. Jouez de vos charmes, amusez-vous, le “Studio Bain de Lumière” et son photographe sont tout à vous et là pour vous !!!

studio bain de lumière
1 rue Gérhard
92800 Puteaux
0 954 249 349